Jean-Martin Aussant: nouveau directeur du Chantier de l’économie sociale.

Conférence de presse Chantier de l'économie sociale, Nouveau directeur: Jean-Martin AussantEn conférence de presse le 20 aout 2015, le Chantier de l’économie sociale nous présentait son nouveau directeur : Jean-Martin Aussant.

De la droite vers la gauche : monsieur Claude Béland, Nancy Neamtan, Patrick Duguay (président), Jean-Martin Aussant et Geneviève Dubois.

La conférence de presse!

Monsieur Claude Béland a commencé la présentation en nous parlant de la naissance du Chantier en 1996 à une époque (!) où le chômage sévissait et où on s’est mis en tête qu’il faillait atteindre le déficit zéro. On avait alors parlé de «chantier» puisque l’exercice ne devait durer que deux ou trois ans. Nancy Neamtan avait alors été choisie comme directrice pour, finalement, y demeurer dix-neuf années. Le succès de son approche a fait que le Chantier de l’économie sociale existe toujours et qu’il rayonne aujourd’hui autant localement qu’internationalement.

Le président qt une autre membre du conseil d’administration ont aussi dit quelques mots sur le Chantier et son avenir. Finalement, Jean-Martin Aussant a naturellement dû répondre à cette question des journalistes beaucoup intéressés par le sujet : ce travail de directeur du Chantier de l’économie sociale n’est-il qu’un moment de transition en attendant les prochaines élections? Ce dernier, habitué aux médias, a expliqué une fois ou deux qu’il n’y avait pas de lien, qu’il avait des enfants en bas âge (ne fait pas bon ménage avec le métier de politicien) et que même s’il a travaillé dans le privé, ses valeurs sont sociales. En somme, l’économique, le social et le culturel peuvent vivre sous le chapeau de la rentabilité.

Un ancien politicien ayant travaillé dans le privé et en finance est-il un bon candidat pour le milieu de l’économie sociale?

Avez-vous remarqué? Encore ces fameuses «valeurs» qui reviennent encore et toujours sur le tapis. Elles reviennent et reviendront toujours au premier plan puisqu’elles sont au cœur du fonctionnement d’une entreprise d’économie sociale. En ce sens, on a vu que peu importe la structure légale d’une organisation, elles peuvent êtres communes et sociales ou non (à ce sujet voir l’article sur la perception de l’économie sociale par les intervenants du milieu). Est-ce que Jean-Martin Aussant possède ces valeurs, rien ne nous laisse croire que non et l’avenir nous le dira.

Une des orientations stratégique du Chantier (2011-2014) se décline ainsi: Créer des conditions favorables pour un changement d’échelle dans le développement. Ainsi, question développement, une personne avec une expérience du milieu financier, en collaboration avec d’autres experts et personnes d’expérience, ne peut être que positif pour le Chantier. Cette personne pourra aussi aider l’économie sociale à se départir de son image de «petites entreprises non-rentables, subventionnées et «employant» des bénévoles». Le nouveau directeur aura aussi, croyons-nous, plus de facilité à se faire écouter par les médias, puisque connu.

Enfin, personne n’en doute, beaucoup de travail attend toute l’équipe du Chantier de l’économie sociale. Nous souhaitons bonne chance à monsieur Aussant pour ce nouveau défi.

Pour d’autres détails, voir ce lien sur ICI Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *